bano_edited.jpg

BAIN HYPERTHERMIQUE

Méthodologie du bain hyper-thermique pour évacuer la fièvre et les toxines.

Principe : Bain à 39,5-41°C

- La transpiration qui en résulte permet une désacidification et une détoxification de l’organisme.

- La chaleur venant de l'extérieur, elle ne fatigue pas l'organisme.

- 15 minutes à 39/41°C font monter la température de 37° à 38,5°C.


 

Contre-indications :

  • Nourrisson, enfants

  • Œdème cérébral

  • Hypertension intracrânienne, hypertension artérielle, vertiges et hypotension

  • Problèmes cardiaques

  • Phlébite

  • Ulcère variqueux, varices

  • Hémorroïdes

  • Problèmes rénaux (cystite, infections rénales)

  • Grossesse


 

Marche à suivre :

Pratiquer de préférence le soir car il procure une détente propice au sommeil et la transpiration pourra se poursuivre sans inconvénients.

  • La pièce doit être chaude et l'ambiance calme.

  • Rentrer dans un fond de bain chaud normal (37-38°C) et le laisser se remplir avec de l'eau bien chaude pour atteindre la hauteur de la poitrine et la température souhaitée progressivement.

  • Attendre que la sueur perle sur le visage, signe que le processus d’élimination a commencé. Rester encore quelques minutes.

  • Si la transpiration tarde, être patient (les femmes transpirent moins que les hommes).

  • Préparer la sortie de façon très progressive : laisser le bain se vider en restant dedans, la température du corps descend alors progressivement. Se lever lentement. Ne pas se sécher tout de suite : s'envelopper dans une serviette et s'allonger quelques minutes.


 

Remarques :

- Boire chaud pendant le bain, pour réchauffer aussi de l’intérieur.

- Peut-être pratiqué 2 à 3 fois par semaine

- En cas de problèmes circulatoires superficiels (varicosités), en particulier sur les  jambes, on peut mettre les jambes hors de l'eau sur le rebord de la baignoire ou dans le cas du visage le recouvrir d'un gant de toilette frais.

- Plus la température est élevée, plus le bain doit être court.

- Ne jamais dépasser 43°C