⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒

LETTRE D'AVRIL

Cultiver un lien intime avec la terre

et une relation ancrée dans le corps.

Voici ma playlist éclectique du mois

⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒


Épris dans le tourbillon de la vie, dans l'impermanence, une seule chose est certaine, nous sommes bien que peu de chose face au mystère du monde et face à la vie qui exprime son vif caractère ces dernières semaines.

 

L'épreuve est radicale : celle du moment présent. Nous avons beau lire de beaux concepts, l'application est une toute autre aventure. Arriver à s'accorder avec l'incertitude et vivre la vie jour après jour est un sacré voyage n'est-ce pas ? Nous sommes bel et bien tous dans la même embarcation, avec chacun/e nos leçons à transcender.

 

Tel le mouvement du vent, cette période agite la pensée et fait émerger des émotions jusqu'alors en dormance.

La pensée volage a alors toute sa place pour s'exprimer librement.  Ces pensées sont pour certains synonymes d'idées créatives et d'élan de renouveau, mais pour d'autre cette pensée est destructrice, répétitive et source d'anxiété.

Le chamanisme, le yoga, la naturopathie nous inventent à renouer avec le Corps.

L'énergie du moment nous ouvre la voie du retour à la Terre. 

Cette lettre s'inscrit dans cette démarche. Je vous propose dans les lignes qui suivent différentes lectures, réflexions, méditations, recettes et autres outils pour les semaines qui arrivent.

 

Ll

L'incertitude du moment nous ramène au corps et à la terre

Artiste Mexicain @stormcloud72

La voie du sentir

Le chamanisme, le yoga et la naturopathie traditionnelle nous invite à transformer notre manière d'appréhender le monde. Ces sagesses ancestrales nous demandent d'apprivoiser nos corps, et d'aiguiser notre sensibilité, afin de devenir des êtres réceptifs au touché du monde.  

Pour faire écho à cela, la voie initiatique des femmes amérindiennes indique que nous entrons dans une période gouvernée par "la gardienne  qui sait écouter". 

La sagesse susurrée par la gardienne de ce cycle est d'être bien présent dans notre corps et dans notre sentir. Cela tombe bien, renouer avec son sentir et sa chair est bonne manière d'apaiser la turbulence des pensées. C'est même la voie à privilégier pour sortir de ce caquetage mental infernal.

⋐ Accueillir les impressions qui rentrent en résonance avec nous. Respirer. Toucher.

⋐ Pénétrer dans un état d'accueil des sens.

⋐ Observer les signes que nous envoient nos émotions.

⋐ Observer l'attitude de nos proches.

⋐ Se rendre plus perméable à la sensation physique.

⋐ Apprendre à écouter non pas qu'avec ses oreilles mais également avec son coeur et ses cellules.

Écouter c'est aussi accueillir les différents points de vues qui existent dans le monde, de manière à découvrir l'harmonie que représente chaque forme de vie. C'est laisser à chaque être, chaque plante, chaque animal, chaque virus, chaque chose sa raison d'être et son point de vu sacré. Les amérindiens diront alors, qu'il n'y a point d'évolution ni d'évolution si nous n'écoutons pas ce qui est en train de se dire.

 

Je vous conseille la lecture de ces trois livres teintées de la sagesse du chamanisme des Amériques.

Henri Gougaud, Kalawaya : Churla, chamane bolivienne

Luis Ansa la voie du sentir 

Jamie Sams les 13 mères originelles.

⋐ Celle qui Écoute, devient cette personne qui perçoit chaque pensée. À la fois les siennes mais aussi celles des autres.

⋐ Celle qui Écoute, devient celle qui reçoit les émotions des autres et ressent les sentiments.

⋐ Celle qui Écoute, devient alerte aux messages de l'inconscient, elle reçoit les rêves comme des messagers. Elle se sent guidée et bien présente sur son chemin.

⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒

La nouvelle lune sous le signe du taureau

La lumière, les aliments, la qualité de l'air, le climat influencent nos corps. Tout ce qui constitue notre environnement influent sur nos corps. La lune berce l'histoire des sociétés traditionnelles, puisqu'elle touche la vie des hommes. Devenir un être sensitif implique de percevoir l'impact des éléments et donc des lunes sur nos corps et sur la nature.

Ce que la nouvelle lune nous invite à faire : 

 

La nouvelle lune qui vient d'enclencher un nouveau cycle, se présente sous le signe du taureau.

Le taureau nous parle de la sécurité et de la matérialité. D'un point de vue philosophique, le parallèle avec la période que nous traversons est très intéressant.
 
Dans sa noble signification, ce signe est un signe très féminin et relié à l'énergie Terre. Il nous invite à renouer avec notre corps, à vivre pleinement en son sein, et surtout à prendre soin de nous.
 
Il nous invite également à travailler la Terre. Faire un jardin, mettre des pots sur le balcon, s'asseoir dans l'herbe quotidiennement. La Terre nourrit la Terre, se rapprocher d'elle c'est renouer avec un sentiment de sécurité et d'abondance essentielle.
 
Je lisais un livre magnifique la semaine dernière « Marcher pieds nus sur la Terre sacrée », un recueil de discours Amérindiens rassemblés par un certain T.C. McLuhan, j'en ai retiré un passage que je trouve beau, je vous le partage ici :
 
« Les lakota étaient épris d'amour pour la nature. Ils aimaient la terre et toutes les choses de la terre, et son attachement grandissait avec l'âge. Les vieillards étaient littéralement épris du sol et ne s'asseyaient ni ne se reposaient à même la terre sans le sentiment de s'approcher des forces maternelles. La terre était douce sous la peau et ils aimaient ôter leurs mocassins et marcher pieds nus sur la terre sacrée... Leurs tipis s'élevaient sur cette terre dont leurs autels étaient faits. L'oiseau qui volait dans les airs venait s'y reposer et la terre portait, sans défaillance, tout ce qui vivait et poussait. Le sol apaisait, fortifiait, lavait et guérissait ».
Ce que le déséquilibre de l'énergie Taureau entraine dans nos vies :
 
En revanche, en déséquilibre l'énergie taureau nous invite à percevoir une relation qui pourrait être excessive avec tout ce qui est matériel. L'argent peut alors devenir sujet à obsessions avec parfois, la peur incessante d'en manquer. Le sentiment de sécurité, avec cette énergie taureau en excès, est associée à l'accumulation d'objets et d'accessoires de toutes sortes.
 
Ainsi cette période peut nous inviter à faire un point avec la matérialité, notre rapport à l'argent, aux objets, aux dépenses.
L'invitation semble être de renouer avec la Terre et de prendre soin de notre corps avec des soins, des huiles bienfaisantes, des repas savoureux.

Méditation du mois

Installez-vous confortablement, mettez vos écouteurs, couvrez-vous pour être bien au chaud, coupez vos téléphone,  bon voyage !
Terre et sensMeditation
00:00 / 36:13

Les plantes alliées

Ce mois-ci, je souhaitais vous faire découvrir l'Avoine et l'huile essentielle de Pin sylvestre.
 
Avena, Avena sativa

 

Véritable nourriture pour les nerfs, elle est idéale quand les exigences changent rapidement et demandent des adaptations. Lorsque ces phases influencent le sommeil et l'énergie durant la journée.

L’avoine permet de soutenir la capacité de résistance aux situations stressantes. Elle aiguiser la conscience, pour permettant d'observer que nous nous mettons rapidement en situation de stress et d’inquiétude. 

En fleur de Bach, wild oat aide en cas d'incertitude.

Voici les conseils d'utilisation et les 3 types de galéniques possibles : 

⋐  Teinture Mère : 50 gouttes le soir ou 30 goutte 2 à 3 fois par jour

⋐  Spagyrie : 3 spray 3 fois par jour et dès le coucher 3 sprays régulièrement jusqu'à endormissement 

⋐  Fleur de Bach : 4 gouttes 4 fois par jou

 
Huile essentielle de Pin Sylvestre, Pinus sylvestris

 

Huile essentielle oxygénante, améliorant la qualité de l'air ambiant, purififant des voies respiratoires, il appaise les système nerveux agités, apporte ancrage et lien à la terre.

En fleur de Bach, wild oat aide en cas d'incertitude.

Voici les conseils d'utilisation : 

Quelques gouttes en diffusion 

Respirer le flacon plusieurs fois par jour

Je vous conseille ces deux fournisseurs de préparation à base de plantes Herbiolys et Le Gattilier.

 E

La nourriture sensitive, nourrir l'élément TERRE

Dans ma vision subtile de l'alimentation, j'aime dépasser la nutrition intellectuelle, pour pénétrer dans un monde plus vaste, relier au sentir du corps et travaillant avec l'alchimie énergétique pour concocter mes menus. L'écoute intime de son corps et de ses cellules nous oriente vers ce qui est véritablement juste pour nous.

 

La vision énergétique de l'alimentation en occident a pris racine dans l'antiquité, dont déjà Hippocrate avait établi une sorte de ligne de conduite. Plus tard Gallien ou encore Hildergarde de Bingen ont repris ses travaux pour les approfondir. Nous retrouvons cette vision énergétique de l'alimentation dans la médecine traditionnelle chinoise , la médecine ayurvédique ou encore la médecine traditionnelle mexicaine, toutes des médecines millénaires travaillent de paire avec cette vision subtile de l'art de vivre. A mon grand regret, aujourd'hui très peu de naturopathes utilisent ces connaissances, ce qui selon moins, est bien dommage, car cela appauvri grandement la richesse ancestrale de la naturopathie.

 

Si je vous parle de cela ici, c'est que se nourrir, tout comme les gestes quotidiens, sont porteurs de messages plus ou moins équilibrant pour notre corps, notre esprit et notre âme. De même que les saisons, le climat, le type de travail que nous effectuons, la période du cycle menstruel pour les femmes, influencent et orientent les besoins de nos corps. Et le corps, si on l'écoute nous murmure l'énergie dont il a besoin ou celle qui le contrarie.

 

Honorer chaque facette de la vie, c'est également accepter les besoins évolutifs. Tout inclure, ne rien exclure. Pour cela je ne suis pas une adepte des régimes restrictifs, des idées qu'il y a des poisons, des mauvaises herbes, des sales gamins. Il s'agit plutôt d'accueillir la vie dans un rapport sensoriel, en partant du postulat que tout à sa place, tout et tous portons une médecine, une valeur singulière qui sert l'ordre global. Je pense que nous devons profondément nous apprivoiser, nous connaitre et éclore à nous. Je ne crois pas que tel ou tel aliment soit un poison, mais plutôt que sur telle ou telle personne, préparé de tel ou tel façon, il sera bénéfique ou non.

 

C'est énergétique et biochimique. Je vous donne un exemple au niveau de l'alimentation.

Prenons l'exemple du riz. 

Le riz n'aura pas la même qualité :

1.  S'il est préalablement toasté à la poile avec de l'ail puis cuit pilaf avec des piments et du brocoli

2. S'il est cuit en risotto à la crème et aux champignons

3. S'il est cuit à la vapeur al dente et servi avec des légumes croquants

4. S'il est servi froid en  salade avec des algues

Le premier riz sera plutôt dominé par l'élement FEU, tandis que le second sera dominé par l'élément TERRE, le troisième sera l'élement VENT, tandis que mangé froid en salade nourrira l'énergie EAU.

Dès lors se nourrir, devient un art alchimique.

Une manière magnifique de rééquilibrer les énergies en nous.

 

Autre exemple :

Quand je rentre d'un long voyage, en arrivant chez moi et que je suis affamée. 

La plupart du temps je vais avoir envi d'un plat chaud, rond en bouche, gourmand et réconfortant.

C'est normal le voyage déséquilibre l'élément VENT, qui est lui même tempéré par l'élément TERRE.

Si je n'ai pas la vision de cette alimentation énergétique, je vais sans doute me sentir un peu agîtée et épuisée, me préparer un plat de pâtes très riche plein de fromage, un yaourt et dévorer une plaquette de chocolat au lait. Et après... Culpabilité !

Mais pourtant, j'ai répondu à un besoin bel et bien existant : celui de l'élément TERRE qui a besoin de nourriture !

Avec cette vision subtile en revanche, je peux ajuster :

Je vais commencer par prendre une douche ou un bain chaud aux huiles essentielles de pin sylvestre, 

dans le meilleur des cas allez marcher 5 min dans le forêt ou bien m'adosser contre un arbre dans un parc.

Je peux aussi m'allonger sur le sol pour 5 min de respiration. 

Je peux me faire chauffer un peu d'eau pour boire une tisane de gingembre, et la déguster en préparant un risotto aux champignons et aux asperges vertes, ou un plat de pâte au lentilles orange sauce à la courge. 

En guise de dessert un lait végétal chaud que je vais aromatiser à la vanille, au clou de girofle et éventuellement sucrer au miel. Cette fois-ci sans culpabilité.

Quand le symbolisme et la biochimie se rencontrent

Je parle d’énergie mais nous pouvons ramener cela à des découvertes scientifiques faces des sécrétions de neurotransmetteurs, d'échanges d'électrons, des besoins en micro-nutriments, en minéraux, en protéines et en glucides. C’est une question d’appel viscéral du corps, une résurgence du corps qui essaye de faire entendre ses besoins. Les aliments qui nourrissent la terre sont souvent plus reminéralisant et nourrissant, ils apportent les micro-nutriments nécessaire à un système nerveux  équilibré (par exemple en apportant des co-facteurs responsables de la synthèse de la sérotonine le neurotransmetteur du bonheur et du calme) !

Bref, si nous voulons relier science et tradition, poésie et biochimie c'est possible, et cela devient en mon sens encore plus riche...

Nourrir la Terre pour combattre le Vent

 

Si je vous raconte tout cela c’est que, en ces temps ci, incertain, quelques peu agités, angoissant ou propice à l’anxiété, l’énergie ambiante est très VENT, et le printemps est très chaud, ce qui exacerbe le FEU également plus que de coutume donc les émotions féroces. 

Normalement au printemps nous essayons de nourrir l'énèrgie VENT une énergie plus légère. Je vous ai parlé dans la dernière newsletter. Le VENT lui donne un élan vif, pour nous sortir de notre hibernation hivernale. Mais en ce moment nourrir le vent, serait pour un grand nombre d’entre nous pas l’idéal. Surtout pour les personnes déjà dominé par cet élément (personne fine, facilement anxieuse, stressée, agitée, fragile). Ce que j’observe sur moi et autour de moi, c’est un besoin au contraire de nourrir l’énergie TERRE. Qui nous ramène à notre corps, au calme, à une certaine forme de sagesse et de lenteur. C’est ce que ce confinement nous invite à faire, un besoin renforcé par cette nouvelle lune en taureau.

 

Alors pour se faire voici les aliments et les préparations que je vous conseilles qui respectent à la fois l’énergie saisonnière et le besoin de nourrir la TERRE.

 

C'est le mois du plaisir mes cher(e)s ! Mais du plaisir conscient, ancré, habité et incarné !

Tous les plats onctueux et généreux. Les légumes racines (navet, céleri raves, carottes, racines de pissenlit…), les tubercules  (pommes de terre, patates douces), mais aussi les champignons. Les aliments de la ruche (pollen frais, gelée royale). Le sucre non raffiné donc complet, les laits végétaux faits maison. Les smoothies, les purées de légumes ou les veloutés servis avec des viandes ou poissons. Le pain encore chaud. Les oeufs coques, les oeufs mollés, brouillés. 

De manière général toutes les cuissons douces, lentes, mijoté, tajine, risotto aux légumes: des plats savoureux et plaisants !

Les repas doivent êtres de riches rituels vecteurs de plaisir, tout en respectant la naturalité des aliments (votre système immunitaire en dépend, et votre santé psychique également !)

Sans oublier que se nourrir d’aliment végétaux sauvages c’est aussi transfuser l’énergie de la Terre en nous: surtout les plantes de la forêt ( à cueillir ou à acheter chez vos fermiers du coin)! (je vous propose des recettes ici bas).

Enfin, en guise de conclusion, rappelons nous que bien se nourrir et bien s'approvisionner sont des actes de résistance.

Ils sont essentiels, que dis-je, ils sont indispensables !

C'est  à notre échelle individuelle que ce mouvement doit prendre racine, puisque malheureusement, nos dirigeants ne vont pas dans ce sens...

Les recettes du mois

Quelques autres idées à la volée : 

  • Légumes nouveaux confits au four ou vapeur sauce au miso et herbes fraiches

  • Dahl et curry de légumes printaniers

  • Tajine de légumes de saison à la dinde (ou aux pois chiches si vous les digérez!)

  • Risotto de champignons et poireaux sur son lit de roquette

Pour les gourmandises

  • Lait d’amande maison servi chaud avec de la vanille et du miel

  • Crumble de fraise à la pulpe d’amande

  • Compote de pommes aux fleurs de pissenlit 

  • Browni cru à la datte et aux noix.

Certaines de ces recettes sont dans mon livre Nature Guérisseuse pour mon ventre (qui est d'ailleurs de nouveau disponible à la commande).

⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒

Voilà, la lettre touche à sa fin...
Si ces inspirations vous parlent, n'hésitez pas à faire connaître ces lettres autour de vous.

Sachez aussi que les dates 2021 pour la retraite ELEMENT (initiation à la médecine des éléments) ont été fixées (si tous se passe bien d'ici là...). La retraite de cette année bien que complète a dû malheureusement être reportée.

Pour information les dates 2021 sont les suivantes:

⋐ ELEMENTS 21 Mai au 25 Mai 2021

⋐ ELEMENTS 17 Juin au 21 Juin 2021

Nous préparons également une formation en ligne sur cette thématique !

Je vous embrasse, prenez soin de vous, et vive la poésie fertile.
Camille

Pour collaborer : Contactez - moi 

© 2019 par

Camille Pelloux : Direction Artistique & Contenu

Photographie : Eva Bigeard

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
Recevez les lettres mensuelles

⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒ ⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦒ ⦑ ⦒⦑ ⦒⦑ ⦑